Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Françoua Garrigues

Françoua Garrigues

- Comédien -


HAPPY ENDING (Théâtre Pierre Lamy de l'Ecole Alsacienne - Paris)

Publié par Françoua Garrigues sur 4 Juin 2014, 22:17pm

Catégories : #Ateliers, #Mises en scène, #InfraKtus, #Ecole Alsacienne, #Créations

HAPPY ENDING (Théâtre Pierre Lamy de l'Ecole Alsacienne - Paris)HAPPY ENDING (Théâtre Pierre Lamy de l'Ecole Alsacienne - Paris)HAPPY ENDING (Théâtre Pierre Lamy de l'Ecole Alsacienne - Paris)

HAPPY ENDING

mise en scène d'Aurore Monicard et Françoua Garrigues

compagnie InfraKtus - Activité Annexe Théâtre des 5èmes de l'Ecole Alsacienne

avec Ava Angel, Adrien Aufan-Stoffels, Eléna Bamberger, Yasmine Behillil, Elena Belhassen, Simon Berthoud, Anjali Bourriaud-Kumar, Elsa Chereau, Estrella Clouet, Jacques D'Espinose De Lacaillerie, Adèle Harding, Kostia Hornain, Athénaé Maso Y Guell Rivet, Emily Nolan Ravanona, Constance Pidoux, Amanda Prugnaud, Matteo Riou, Agathe Rousset, Sahteene Sednaoui, Clara Sirol, Inès Verspyck Rachmanis et Yann Vidal

Théâtre Pierre Lamy de l'Ecole Alsacienne - Paris (Juin 2014)

répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions
répétitions

répétitions

HAPPY ENDING (Théâtre Pierre Lamy de l'Ecole Alsacienne - Paris)
HAPPY ENDING (Théâtre Pierre Lamy de l'Ecole Alsacienne - Paris)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article